Novembre 2021 - n°343

British tops & flops

En novembre, I Love English World traverse la Manche et s’intéresse à nos flegmatiques voisins britanniques, buveurs de thé invétérés et inventeurs patentés du football. Derrière ces clichés tenaces se cache, en réalité, un peuple composite bien plus complexe. Ou plus exactement une agrégation de nations, liées par une histoire commune, qui forment depuis des siècles le Royaume-Uni.  Mais si l’Écosse, le Pays de Galles et l’Angleterre partagent la même langue et font île commune, cette apparente harmonie pourrait bien vaciller sous les coups de boutoirs des nationalismes que le Brexit n’a fait que raviver. L’Irlande, quant à elle, n’a jamais été aussi proche de l’unification et pourrait bien céder au chant des sirènes européennes. Plongée dans un pays aux multiples particularismes, à la culture bouillonnante, et à la gastronomie parfois… déroutante. Vous reprendrez bien un peu de thé ?

  • LEVEL 1
  • Vocabulary: 8 mots d’argot anglais pour parler comme un vrai titi londonien.
  • World Focus: England, as seen by Martin Parr. England as seen by Martin Parr. Avec son regard décalé et plein d’humour, le célèbre photographe anglais, membre de l’agence Magnum, nous offre un portrait de la société britannique en quelques clichés du quotidien. Pour l’artiste, la scène de genre a valeur de documentaire et le kitsch s’élève au rang d’esthétique à part entière.
  • In numbers: An eclectic look at Britain today… 47 200 pubs et 170 jours de pluie. Pas de doute, nous sommes bien au Royaume-Uni. Tour d’horizon, en chiffres, de la société britannique.
  • Interview with a tea bag. Rencontre avec le très flegmatique Mr Tea Bag, dont la passe-temps favori est de déverser ses tanins dans des bains brûlants pendant le tea time. Alors que sa bouilloire siffle, le gentleman nous parle de la boisson préférée des Anglais et soulève une question cruciale : verse-t-on le lait dans le thé ? Ou le thé dans le lait ?  Mais attention aux apparences. Le parfum earl grey de ce symbole so british cache peut-être un lourd secret. L’interview est à écouter sur notre chaîne YouTube.
  • Culture: The best (and worst) of British TV. Peaky Blinders, Downton Abbey, Sherlock… la Grande-Bretagne inspire les producteurs de séries télé. Pour la plupart d’excellente qualité, elles sont un très bon moyen de s’améliorer en anglais, à condition de les regarder en VO. D’autres, en revanche, feraient peut-être mieux de tomber dans l’oubli.
  • Drills: deux pages pour progresser en trouvant les bonnes prépositions avec des infos sur le thé, en évitant les faux amis grâce aux séries télé et en répondant aux questions sur le micro-trottoir « What do you think of the British? » à écouter sur notre chaîne YouTube.
  • LEVEL 2
  • True Story: Football, a very English game. Angleterre : 1 – Reste du monde : 0. Si la création du football était un match, les Anglais seraient les grands vainqueurs. Et tant pis si les Chinois avaient jeté les bases de ce jeu 200 ans av. J-C, c’est l’Angleterre que l’histoire retient. Véritable bataille rangée au Moyen Âge, privilège des élites quelques siècles plus tard, terrain de la lutte des classes, scission avec le rugby… le foot a subi de multiples mues avant de devenir le sport le plus populaire de la planète. Seul point noir de cette histoire ? L’Angleterre n’a gagné qu’une fois la Coupe du monde… en 1956.
  • Culture: Is British food terrible? Les clichés ont la vie dure. Si certaines spécialités paraissent douteuses, les temps changent et les Britanniques s’ouvrent aux influences culinaires venues du monde entier. Cette ouverture n’est pas nouvelle. Elle remonte au passé colonial du pays et à ses liens avec l’Orient qui ont permis à sa gastronomie de s’enrichir de saveurs lointaines et de traditions étrangères. Hélas, au sortir de la Deuxième Guerre mondiale, les restrictions alimentaires et les plats industriels ont collé au pays son image de royaume de la malbouffe. À présent, l’heure de la revanche semble avoir sonné pour la British food. Chefs étoilés et best-sellers culinaires made in UK sont là pour en témoigner. Cet article est en écoute sur notre chaîne YouTube.
  • Music: Glastonbury Festival. Music. Madness. Mud. Comme Bethel, où a eu lieu le festival de Woodstock en 1969, rien ne prédestinait ce paisible coin de la campagne du Somerset à devenir un haut lieu de la scène pop-rock. Rien, si ce n’était la volonté du propriétaire de ces champs, Michael Eavis, fermier et fan de musique, qui, en 1970, avait eu l’idée d’inviter les T. Rex à se produire sur scène. Le festival de Glastonbury était né. Difficile d’imaginer que l’événement allait rassembler, cinquante ans plus tard, 200 000 spectateurs venus assister à plus de 3000 concerts. Entré dans la légende du rock, Glastonbury est devenu le festival des superlatifs… et des excès aussi. Et quand la boue est de la partie, l’expérience est totale. Jump around! La version audio de l’article est à écouter sur notre chaîne YouTube.
  • Drills : deux pages pour progresser avec les exercices sur l’English food et en répondant aux questions sur la bande-annonce de The English Game, une mini-série de Netflix.
  • LEVEL 3
  • Society: Understanding the English. Cinq règles d’or pour mieux comprendre les Anglais. Certes, il n’y a que la Manche qui nous sépare, mais par biens des aspects, le fossé entre nos cultures s’apparente à un océan. Au-delà du Brexit et de la mise à distance qu’il a entraîné, c’est surtout dans leur façon d’être et dans leurs rapports aux autres que les Anglais ont leurs codes bien à eux. Entre émotions rentrées, réserve presque maladive et humour à toute épreuve, ils peuvent déconcerter les non-initiés. Petite leçon de rattrapage. La version audio de cet article est à découvrir sur notre chaîne YouTube.
  • Politics: Will Britain break up? Le 31 janvier 2020, le Royaume-Uni quittait l’UE, ravivant à l’intérieur du pays le désir d’indépendance des nations qui le composent. Alors que l’Écosse et l’Irlande lorgnent à présent vers l’Europe, l’union semble vaciller sur ses fondements. Mais que sait-on, au juste, de ces nations qui se partagent un même territoire ? La volonté de ces peuples à affirmer leur identité singulière peut-elle inquiéter ? Pays de Galles, Angleterre, République d’Irlande, Irlande du Nord, Grande-Bretagne… Ces noms familiers sont aussi source de confusion. Il est temps de faire le point. Ce reportage est à découvrir sur notre chaîne YouTube.
  • Drills : deux pages pour progresser avec des expressions et du vocabulaire en rapport avec le Royaume-Uni et le Brexit.
  • Expressions : une série d’expressions « SO british », à écouter sur notre chaîne YouTube et à traduire.

À découvrir aussi sur notre chaîne YouTube

Abonnez votre enfant à I Love English World

Publié le