Le sandwich, invention anglaise ?
La question du mois : qui a inventé le sandwich ?

Qui a inventé le sandwich ?

Du 23 au 28 mai, c’est la Fête du pain ! Savez-vous qu’en France, chaque seconde, près de 68 sandwiches sont achetés ? Et dire qu’à l’origine, ce sont les Anglais qui ont inventé le sandwich ! Explications….

Le sandwich a-t-il vraiment des origines anglaises ?

Le mot sandwich nous vient en effet tout droit d’Angleterre et plus précisément d’un comte anglais, Lord Sandwich qui a vécu au 18e siècle. Le premier livre qui fait référence au sandwich, de ce fameux Lord Sandwich, a été écrit par un Français, Pierre-Jean Grosley, à la même époque. Il s’agit d’un récit de voyage intitulé Tour to London ou visite à Londres.

Pourquoi Lord Sandwich a-t-il inventé le sandwich ?

Tout simplement parce qu’il était joueur ! C’était un joueur invétéré qui n’avait pas la moindre envie d’interrompre ses longues parties de jeu de cartes, même pour manger ! Il aurait ainsi demandé à l’un de ses serviteurs de lui apporter des tranches de viande entre des toasts. Les autres joueurs de la tablée, l’auraient imité, demandant : « the same as Sandwich », « la même chose que sandwich ». C’est ainsi qu’en 1762 est né le mot sandwich… ce plat qui pouvait se manger d’une main tout en tenant les cartes dans l’autre main ! C’est surtout ainsi que le sandwich s’est fait un nom dans la haute société !

Ensuite, le sandwich s’est rapidement répandu ?

Oui en Angleterre et aux Etats-Unis aussi. Au début du 19e siècle aux Etats-Unis c’était surtout les gens riches qui mangeaient des sandwiches, puis les immigrés italiens ont introduit le leur, un long cylindre, appelé « submarine » ou « sub ». C’est la grande dépression des années 30 qui accéléra l’essor du sandwich italien, nourrissant et peu coûteux.

Mais les paysans français aussi mangeaient déjà du porc ou du fromage dans du pain !

Absolument, le sandwich existait en réalité déjà dans de nombreux pays, mais ne s’appelait pas sandwich ! Chez les paysans français donc… mais les historiens ont aussi trace d’un pain azyme, sans levain, 110 ans avant JC, mangé avec des herbes à l’intérieur… Pour la petite histoire, j’ajouterai que l’arrière arrière arrière arrière arrière arrière petit fils du comte sandwich a lui même créé une chaine de sandwicheries, de luxe «Earl of sandwich» !

Comment se porte le sandwich aujourd’hui en France ?

Il est très concurrencé par les hamburgers, wrap, bagel etc, ou même le très anglais club sandwich mais il résiste ! Près de 68 sandwiches sont achetés chaque seconde en France, contre 58 hamburgers ! Et près de six sandwiches consommés sur 10 sont des jambons-beurre ! Et le prix moyen du jambon beurre s’établit à 2,71 centimes (chiffres 2013) avec des variations importantes : + 10% dans les grandes villes.

Quelle est la recette du sandwich bon pour le goût et la ligne ?

Le sandwich idéal comporte du pain, complet, noir, au seigle ou aux céréales, une viande ou un poisson ou des crustacés (poulet, brasaola, crevette), un peu de verdure (salade, tomate, radis, poivron) avec un assaisonnement léger (filet huile d’olive, curry, aneth…). Essayez le poivron-poulet-feta, ou le camembert-concombre…

3 petites recettes

Le camembert-concombre
– 2 tranches de pain de campagne
– 4 rondelles de tomates
– 6 rondelles de concombre
– 2-3 feuilles de salade
– 5 tranches fines de camembert
– Quelques gouttes de vinaigrette légère

Le poulet-poivron-feta
– 2 tranches de pain de seigle
– 1 blanc de poulet émincé
– 4 rondelles de tomate
– 2 rondelles de poivron rouge
– Quelques dés de feta
– 2-3 feuilles de salade
– Quelques gouttes de vinaigrette légère

Le poulet-crudités
– 2 tranches de pain complet ou de campagne
– Un blanc de poulet émincé
– 4 rondelles de tomates
– Quelques bâtonnets de carottes
– Quelques rondelles d’oignon rouge
– Quelques champignons de Paris émincés
– 2-3 feuilles de salade
– 1 cuillère à soupe de sauce-crudités légère

Odile Amblard pour I Love English