Comment faciliter l’apprentissage de l’anglais ?

De nombreux parents semblent prêts à tout essayer pour donner le goût des langues – surtout de l’anglais – dès le berceau à leur enfant. Alors comment faciliter l’apprentissage des langues ?

Est-ce une bonne idée de parler anglais à son enfant si l’on est français avec un très bon niveau d’anglais?

  • Les spécialistes de l’apprentissage des langues sont unanimes : vouloir parler une langue étrangère à son enfant si l’on n’a pas soi-même un lien affectif fort avec elle ne le rendra jamais bilingue ! Toutefois, suggère Gaëlle Pério, auteur du livre L’Ecole et les langues, « si l’on a un bon niveau dans une autre langue, on peut la réserver pour les temps de jeu avec son enfant ». Cela pourra lui donner envie de l’apprendre un peu plus tard.

Choisir une nounou ou une baby-sitter parlant anglais, c’est une bonne idée ?

  • « Le bénéfice varie en fonction de l’âge de l’enfant et du temps passé avec cette personne », prévient Barbara Abdelilah-Bauer, linguiste et psychosociologue. « Si la garde est assurée à temps plein avant 6 mois, un enfant a toutes les chances d’apprendre à parler dans les deux langues. Mais il faut ensuite que cela s’inscrive dans la durée, qu’il continue par exemple à être gardé une nounou puis une baby-sitter anglaise. Si l’enfant a d’abord appris à parler en français et qu’une baby-sitter assure à partir de 3 ans, les sorties d’école en maternelle ou en primaire, le bilinguisme ne se mettra pas en place, poursuit l’expert. Mais ce sera tout de même l’occasion de développer de la curiosité et de découvrir qu’on peut dire les choses de multiples manières. »

Que penser des ateliers de langues avant même l’entrée en maternelle ?

  • Une étude menée par la scientifique américaine Patricia Kuhl, a montré que les bébés de 6 mois pouvaient différencier les sonorités de toutes les langues, une capacité qu’ils perdent au fil des mois. Il semble donc logique de commencer très tôt. Mais attention, sans pression et avec persévérance : l’apprentissage d’une langue étrangère est un patient chemin qui va bien au-delà de l’école maternelle ou de l’école primaire, même avec un relai parental à la maison.
Sophie Viguier-Vinson @ Enfant.com
photo Petunya@Deposit